Centrale investisseur
Publié le - 980 hits -

Comment défiscaliser en immobilier ?

Investir en immobilier et bénéficier d’une belle réduction d’impôt, voici ce que vous réservent les nombreux dispositifs de défiscalisation élaborés par les autorités. Et il est très simple d’en profiter.

Pour défiscaliser en France, il est généralement imposé d’être un contribuable français. Si vous respectez cette condition, vous devrez ensuite choisir un mécanisme de défiscalisation. Et il est fort probable que vous soyez attiré par la loi malraux, un système qui a la cote en ce moment.

Des immeubles à rénover pour bénéficier d’un rabais fiscal

Si vous choisissez un dispositif donné en vue de défiscaliser, la réduction d’impôt qui vous sera accordée dépendra du principe de fonctionnement du dispositif en question. Concernant spécifiquement la loi malraux, il est demandé à l’investisseur d’engager des travaux de restauration d’immeubles situés dans des zones bien précises. En contrepartie, une réduction fiscale est octroyée. Pour être plus clair, en loi malraux, on a droit à une réduction d’impôt de 30 % lorsqu’on prend l’engagement de rénover des immeubles localisés en secteur sauvegardé. Si par contre il s’agit d’immeubles situés en zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager (ZPPAUP), le rabais fiscal est alors de 22 %.

Le respect des conditions : un impératif pour défiscaliser dans l’immobilier

Nul ne peut défiscaliser dans l’immobilier sans au préalable respecter les règles du jeu. Il faut comprendre par là que pour mettre à profit un dispositif de défiscalisation, il est absolument indispensable de respecter les conditions de celui-ci. Dans le cadre de la loi malraux, il faut savoir que le montant des travaux annuels est plafonné à 100 000 euros, ce qui équivaut à une réduction d’impôt maximum de 30 000 euros l’an. L’investisseur doit en outre louer le logement nu en tant qu’habitation principale, et ce, sur une durée minimale de 9 ans. Aussi, dans la loi malraux, il est impératif de veiller à ce que l’engagement de location soit pris dans les 12 mois qui suivent la date de fin des travaux.

Tant que les conditions du dispositif visé ne sont pas considérées, le rabais fiscal qui en découle n’est pas activé. À l’instar de la loi malraux, les autres mécanismes de défiscalisations ont des conditions plus ou moins souples.

Une envie de discussion, réagissez au sujet de notre ticket !

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 15 Sept. 2017Investir dans les grands crus, un placement garanti ?83 hits
  2. 4 Sept. 2017Le bio devient un valeur sûre très bien cotée en bourse97 hits
  3. 17 Juin 2017Investissement DOM TOM : pour une réduction d’impôts conséquente225 hits
  4. 27 Mai 2017Faut-il choisir l’option annuités garanties pour un PERP ?301 hits
  5. 27 Avril 2017Des conseils personnalisés sur l’investissement en SCPI sur Portail-SCPI340 hits
  6. 26 Avril 2017Un cabinet de gestion de patrimoine à Paris349 hits
  7. 1 Avril 2017Départ à la retraite : quels revenus possibles ?378 hits
  8. 25 Mars 2017Pourquoi investir dans une résidence étudiante ?387 hits
  9. 24 Mars 2017GDP Vendôme, un spécialiste de la prise en charge de la dépendance373 hits
  10. 6 Mars 2017Les SCPI dans une SCI425 hits